Point info jeunesse

Le dispositif « Information Jeunesse » (IJ) est une mission de service public, définie et garantie par l’État. Le Ministère des sports, de la jeunesse et de l’éducation populaire labellise les structures qui constituent le réseau national Information Jeunesse.

Sa mission est d’informer les jeunes de 11 à 25 ans, quel que soit leur statut économique et dans tous les domaines de la vie quotidienne : santé, emploi, logement, loisirs, voyages…

Le Relais Familles de Cèze-Cévennes bénéficie d’un agrément Point Information Jeunesse depuis 2003. Le label, l’appartenance au réseau régional IJ et le soutien technique qui en résulte (documentation et formations régulières), ont porté notre volonté de toucher plus particulièrement le public jeune. Ainsi, environ une centaine de jeunes par an sollicitent l’appui du Relais Familles.

Si le label IJ ne fait pas obligation d’un projet d’animation, il demande à se concentrer sur l’accueil et la délivrance d’informations :

  • Fiables ;
  • Actualisées ;
  • Délivrées en tout anonymat.

Le Relais Familles de Cèze-Cévennes dispose pour cela d’une documentation numérique et papier par abonnement annuel, ainsi que d’un bureau confidentiel.

Intergénérationnalité

L’évolution universelle des sociétés occidentales tend vers la prospérité économique, la mobilité géographique et l’éclatement de la cellule familiale. Si les aïeux vivaient sous le même toit que leurs enfants, la donne a changé avec l’exode rural puis l’avènement de l’automobile à bas coût. Aujourd’hui il n’est pas rare d’être distant de plusieurs centaines de kilomètres d’avec ses parents et grands-parents.

L’on a ainsi réalisé que l’autonomie matérielle des seniors s’accompagnait pour eux d’un sentiment de solitude, d’isolement, induisant sénescence mentale et mal-être.

Les actions intergénérationnelles sont une manière de rompre l’isolement dont sont victimes les aînés vivant en territoire ruraux. Ces actions sont des rencontres de natures très diverses, mais qui ont toutes des facettes incontournables :

  • L’ouverture à toutes les familles ;
  • La gratuité ;
  • La nécessaire implication du public dans la phase préparatoire (bénévolat) ;
  • Un aspect festif, ou culturel ou caritatif.

Ainsi, une action intergénérationnelle rompt l’isolement, crée du lien social entre différentes classes d’âge et valorise un travail commun.

Le Relais Familles de Cèze-Cévennes pilote l’organisation de :

  • Festivités intercommunales (rallye de l’environnement) ;
  • Projets culturels (Mes Mots Art Vive autour du livre et des arts) ;
  • Soirées « jeux de société » ;
  • Activités sportives (marche nordique) ;
  • Evénements à portée utilitaire ou économique (gratiferia, bourse aux vêtements, etc.)

Espace public numérique

Un espace public numérique (EPN) ressemble en de nombreux points aux « cyber-cafés » du début des années 2000. Si ces derniers ont presque totalement disparus avec la démocratisation de l’internet sans fil et 4G, les EPN se développent grâce à leur plus-value sociale et technique :

  • Les EPN sont gratuits ou extrêmement modiques ;
  • Ils proposent une aide à l’utilisation des postes informatiques et/ou des cours d’initiation au numérique ;
  • Ils sont spécialisés sur les usages pratiques et créatifs de l’outil numérique : bureautique, accès aux administrations en ligne, préparation au B2I ;
  • Leur action peut s’inscrire dans un projet plus global : intergénérationnalité, actions scientifiques et techniques (fab lab, atelier de réparation, etc.)

 

Le Relais Familles de Cèze-Cévennes dispose d’un EPN de 5 postes Windows avec accès WIFI gratuit (l’on peut venir avec sa propre tablette ou machine portable). Ses axes prioritaires sont :

  • L’accès aux droits (Point Relais CAF) ;
  • L’aide à la recherche d’emploi ;
  • L’initiation au numérique pour les seniors.

 

Espace de vie sociale

Familles Rurales a une longue expérience des lieux d’accueil et d’information ouverts à tout public. Les « secrétariats sociaux » ou les « centres itinérant d’éducation populaire ruraux » se sont modernisés jusqu’au 21ième siècle pour devenir les « Relais Familles ».

Il en existe une centaine en France, dont un dans le Gard. Calqués sur les besoins de leur territoire d’exercice, les Relais Familles proposent au minimum :

  • Un accueil et une information sur les thèmes de la vie quotidienne : accès aux droits, consommation, loisirs, emploi. Cet accueil oriente les demandeurs vers les interlocuteurs locaux si les questions sont spécialisées ;
  • De l’animation locale pour la jeunesse, les adultes et les seniors. Cette animation permanente permet aux usagers de tisser des liens, de soutenir la vie associative et de susciter des projets festifs ou culturels autonomes et endogènes.

A ce socle peuvent se greffer d’autres volets, répondant aux besoins de la population : activités périscolaires, espace public numérique, déclinaison de services publics.

Agissant comme de mini-centres sociaux, foyers ruraux ou centres d’action sociale, les Relais Familles peuvent être labellisés « Espaces de vie sociale » par les Caisses d’Allocations Familiales. C’est le cas de notre Relais Familles de Cèze-Cévennes de Saint Jean de Maruéjols.

Le Relais Familles de Cèze-Cévennes propose :

  • Un accueil de conseil et d’information sur la vie quotidienne ;
  • Un espace public numérique avec 5 postes informatiques, imprimante, photocopieur, WIFI gratuit ;
  • Un point Relais CAF ;
  • Un Point Information Jeunesse dédié aux 12-25 ans ;
  • Des ateliers créatifs (bricolage, décoration) ;
  • Des conférences-débats sur la parentalité ;
  • Des animations intergénérationnelles (jeux de société, sorties, marche nordique, festivités locales) ;
  • Des animations pendant et hors temps scolaires (éducation à l’environnement, sensibilisation au numérique).

Le Relais Familles vous accueille du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h à 18h avec des sessions exceptionnelles en week-end : Maison Martin, 5 rue des Bourgades –

 

CONTACTEZ NOUS :

 

04 66 24 38 09

30430 ST JEAN DE MARUEJOLS

 

 

Education à l’environnement

Les questions de cadre de vie et d’environnement sont primordiales pour les territoires ruraux, qui en font leur argument d’attractivité face aux métropoles. A ce titre, Familles Rurales milite sur deux fronts :

 

  • L’intervention auprès des pouvoirs publics dans le cadre de mandats de représentation (Dans le Gard : participation aux instances préfectorales de type CODERST ou CDAC (respectivement Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques, conseil départemental de l’Aménagement commercial).

 

  • L’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) en milieu scolaire.

 

Notre agrément d’association éducative complémentaire à l’enseignement public, la reconnaissance dont nous bénéficions auprès de l’Académie de Montpellier et des enseignants nous permettent de toucher un grand nombre d’établissements et de classes.

 

L’objectif de ce programme est de sensibiliser les jeunes et leurs familles à la préservation de l’environnement, et cela passe par l’utilisation de plusieurs procédés pédagogiques différents :

  • Encourager les jeunes à échanger entre eux, mais aussi avec leurs parents sur la question de l’EEDD ;
  • Installer dans les établissements une habitude de travail autour de l’EEDD, encourager le suivi des projets et leur prolongement par les enseignants ;
  • Mettre en place des animations ludiques et participatives ;
  • En terme de savoirs, favoriser l’ouverture vers d’autres thématiques liées à la nature : biodiversité, géographie, prévention du risque d’inondations ;
  • En termes de savoir-être, construire nos animations de telle sorte qu’elles portent de manière sous-jacente les valeurs de respect, d’écoute, de responsabilité.

 

Nos supports pour l’EEDD sont :

  • La préservation de la ressource en eau ;
  • Le changement climatique ;
  • Le tri des déchets et le recyclage ;
  • L’apiculture, le jardinage.

 

 

Activités périscolaires

Les programmes gouvernementaux relatifs aux activités périscolaires des enfants changent très souvent. Tantôt « TAPS », tantôt « plan Mercredi », ces préconisations varient en quête de l’équation parfaite entre égalité des chances pour l’accès à la culture et aux loisirs, mode de garde, synergie avec l’institution scolaire… Et contraintes budgétaires sur les communes organisant ces temps pour les enfants de leurs administrés.

Familles Rurales, comme d’autres structures de jeunesse et d’éducation populaire, peut prendre en charge tout ou partie d’une action périscolaire. C’est le cas à Calvisson et à notre Relais Familles de Cèze-Cévennes.

Le Relais s’appuie sur son savoir-faire en éducation à l’environnement et au numérique pour proposer des ateliers bureautique ou jardinage.